Sélectionner une page

Dans son représenté symbolique, l’os renvoie à ce qui reste de nous après notre mort. Il est comme un héritage que nous laissons aux générations futures. Une problématique lytique de l’os peut témoigner d’un besoin ou d’un désir de disparaitre, de ne pas être vu ou de vouloir se cacher. Une hyper-calcification peut venir exprimer l’inverse, à savoir un besoin d’être vu, de ne pas être oublié et d’être plus fort dans la tonalité correspondant à l’os touché.
Stress à chercher dans la vie et/ou dans l’histoire familiale, en lien avec : Je veux ou je dois disparaître / je veux ou je dois me cacher Je ne veux pas qu’on m’oublie. Pour la Bible, l’os représente le siège de la filiation : « tu es l’os de mon os ». Par extension, l’os devient le gardien de ce qui est le plus important à nos yeux, de notre valeur, venant nous révéler, en cas d’atteinte, une dévalorisation en lien avec l’os touché.
La dévalorisation provient de la comparaison. C’est parce que nous nous comparons que nous nous dévalorisons. En sortir, en guérir, revient à apprendre à ne plus se comparer à l’autre, mais aussi à apprendre à ne plus se comparer à soi même, à une image de soi passée et/ou idéalisée et à s’accepter tel que nous sommes dans l’instant. Dans notre vie, la dévalorisation prend plusieurs masques possibles et peut se cacher derrière des sentiments comme être ou se sentir :

La symbolique de Os
Les os constituent le squelette des êtres. Il symbolisent:  la solidité  /  la mort  /  l’éternité  /  la structure

La charpente du corps
Les os, et plus globalement le squelette, constituent la charpente du corps. Par conséquent, l’os symbolise la solidité et la force. En outre, l’os résiste au temps et à la mort, ce qui lui confère une dimension immortelle. C’est pourquoi l’os a souvent été un objet de culte.

« squelette » Le squelette, pris dans son intégralité ou seulement le crâne, représente la mort. Toutefois, l’os est la partie du corps la plus résistante, et contrairement au reste du corps, il ne disparaît pas. Ainsi, le squelette revêt également un caractère éternel.
Par ailleurs, la mort, également connue sous le nom de Grande Faucheuse est généralement représentée comme un squelette vêtu d’un grand manteau noir à capuche, et tenant une faux dans sa main.